Gamorlive, The Blog

GAMORLAB'

Qui est-ce ? L’équipe du Gamorlab’ - Part1

Qui est-ce ? L’équipe du Gamorlab’ – Part1

juil.. 4th | Posted by 0 comments

Aujourd’hui, nous commençons une série d’articles en immersion au cœur du Gamorlab’. Vous allez découvrir, un peu plus en détails ce labo’ dédié aux loisirs mobiles et ludiques, et rencontrer, un par un, toute l’équipe de savants fous qui se cachent derrière.

Avec comme principale création Gamorlive, 3 personnes sont en contact quasi-permanent pour mettre place et assurer le bon suivi de toutes les opérations. On garde le meilleur pour la fin et on commence aujourd’hui avec le stagiaire, c’est-à-dire « moi », le fidèle rédacteur du blog qui a mis sa passion pour les nouvelles technos, le gaming, le marketing et la communication, au service de Gamorlive.

On va oublier la troisième personne pour cet article. Je m’appelle Sylvain Bailly , j’ai 24 ans et j’effectue donc mon stage de fin de Master 2 au sein de Gamorlive.

Je vais raconter un peu ma vie. Loin de la Geekattitude, Ma vocation première a été le sport de haut niveau. J’ai passé une bonne partie de ma vie sur des skis de fond et dans la nature à m’entrainer presque jour et nuit. Passionné par mon sport, rigoureux et affamé de victoire, j’ai effectué 4 années en équipe de France de ski. En même temps que j’obtenais quelques titres de champion de France et d’Europe, j’ai validé en 2008 un DUT en Technique de Commercialisation. Avec l’arrivée, cette même année des nouveaux médias comme Facebook et des nouvelles technologies mobiles comme l’IPhone, ont éveillé en moi un réel intérêt pour la mobilité, le webmarketing et la communication.

EN 2010, après 2 années à sillonner les pistes de ski d’Europe, j’ai décidé de prendre mes distances avec le sport « de haut niveau » en reprenant une Licence en Information et Communication à l’IAE Savoie Mont-Blanc. J’ai ensuite enchainé avec un Master 1 en Hypermédia et Communication pour finir cette année en Master 2 3I (Interactivity, Image, Internationale). Pendant cette période, j’ai donné la forme que je souhaitais à mes diplômes en accentuant chaque travail, chaque projet sur mes différents centres d’intérêt : le Sport et la technologie. J’ai effectué un premier stage dans une association sportive à renommée Internationale (La Outdoor Sports Valley) puis j’ai consacré mon mémoire de Master 1 à la Gamification de l’espace, c’est-à-dire « Comment le jeu devenait un nouveau médias et l’espace physique le nouveau terrain de ce jeu » (vous pouvez y jeter un coup d’œil ici). J’ai réalisé pour ce mémoire un petit jeu sur Smartphone (le « Spime Game ») qui utilisait la géolocalisation. Il m’a permis d’illustrer mon travail et d’appuyer mes conclusions sur le potentiel ludique et Marketing de l’association Jeu + Smartphone + La ville.

Mon master 2 a été conditionné sur le thème de l’Urban Gaming avec un projet universitaire conséquent : Le projet Octopus. Ce projet visait la création d’un grand jeu urbain géolocalisé en collaboration avec différents départements de l’Université (« Communication » et « Système d’informations ») ainsi que l’école Libanaise des Beaux-Arts de la ville de Beyrouth (l’ALBA). Je me rappelle que c’est juste avant de partir pour un Workshop au Liban que j’ai contacté l’équipe de Gamorlive pour un Stage. Leur projet, qui en était seulement a sa phase de Beta Privée, comportait beaucoup de similitude avec le projet Universitaire que je menais et c’est la raison qui m’a poussé à les contacter .Un tweet envoyé et je décrochais mon stage quelques jours plus tard.


Voilà pour la petite histoire jusqu’à Gamorlive. Ça fait maintenant 3 mois que je fais parti intégrante de l’équipe et j’ai toujours autant de plaisir à me diriger vers mon ordinateur chaque matin. Mes casquettes sont multiples : rédaction, graphisme, CM, recommandation… Que ce soit l’écriture de script pour un teaser jusqu’à la réalisation en passant par la rédaction de textes et la création d’images. Je mets en pratique tout l’éventail de compétences que j’ai pu acquérir entre mes études de commerce et de communication.


Bref, j’essaie de me lâcher au maximum, l’ambiance détendue de la startup m’y aide forcément et j’appréhende les 3 prochains mois avec beaucoup d’enthousiasme et de volonté pour que Gamorlive devienne une star incontournable ;) .

Sur ce, je retourne au montage de notre prochain Teaser. Je vous laisse avec une photo d’un de mes bureaux de travail avec la panoplie complète pour tester Gamorlive et m’assurer que tout fonctionne pour le mieux.
La semaine prochaine, nous ferons un petit focus sur Didier aka Did’ le Milanais, cofondateur de Gamorlive.
Bonne semaine à tous !


0 comments Add a commentsex toys

 

No comments yet.

Add a Comment





reset all fields


× 4 = huit